Thème

Multimédia

Durée

2 x 50 minutes

Nombre d’élève

25 élèves maximum

Public

1ère et 2ème année

Prix

Gratuit

DESCRIPTION.

Ce module permet d’expliquer aux jeunes usagers d’Internet et des réseaux sociaux leurs droits, mais également leurs devoirs quand ils sont face à leurs écrans. Notre objectif n’est pas de diaboliser cet outil formidable qu’est Internet mais de savoir l’utiliser à bon escient.

Personne de contact : Audrey Gonay

« Il ne faut pas inviter les jeunes à connaître les dangers d’Internet pour mieux profiter des avantages, mais au contraire les inviter à mieux en connaître les avantages pour en déjouer les pièges. Seule cette attitude peut déjouer un risque grave de fracture générationnelle »

– Serge Tisseron

THEMATIQUES.

Notre animation scolaires web a été créée en réponse aux questions que les professeurs et les PMS nous posent et aux cas de figure qu’ils rencontrent dans leurs classes.

Thèmes abordés :

  • Les e-mails
  • Le chat
  • Les réseaux sociaux
  • Le droit à l’image
  • Sanctions prévues
  • Youtube
  • Diffuser son image ou celle d’un autre
  • Le droit d’auteur
  • Usurpation d’identité

Nous ciblons les différentes utilisations d’Internet et, via des vidéos, des mises en situation et des échanges, nous leur permettons de mieux comprendre les situations qui s’imposent à eux.

Sous forme d’exposé interactif, nous invitons les jeunes à faire part de leurs questionnements et de leurs difficultés concernant Internet, les réseaux sociaux…

Le jeune face à son écran a des droits, mais aussi des devoirs. L’information est donc primordiale pour saisir les conséquences positives ou négatives de ses actes. L’animation se veut un lieu d’échanges et de soutien entre les jeunes d’une même classe. Nous tentons également d’éveiller le sens critique des jeunes tout au long de l’animation.

Nous nous devons de conscientiser les jeunes à ce sujet pour leur permettre de comprendre les enjeux qui se cachent derrière leurs activités numériques et les mettre en garde. Notamment en leur faisant prendre conscience que leurs actes sur le net, comme dans la vraie vie, ont des conséquences à plus ou moins long terme. Nous sommes donc présents sur le terrain afin de prévenir plutôt que de guérir.